fbpx

Pourquoi parle-t-on de 10 000 pas par jour ?

L’idée qu’il faut marcher 10 000 pas par jour pour rester en bonne santé est très largement diffusée. Y compris par des organismes tel l’Organisation Mondiale de la Santé. Au point que cet objectif est devenu une norme. Mais sur quel fondement scientifique repose cet objectif ? Aucun en vérité ! Pour comprendre son origine, il faut revenir un demi-siècle en arrière.

L’origine lointaine des 10 000 pas par jour

L’objectif de 10 000 pas quotidiens est apparu au Japon autour des Jeux Olympiques de Tokyo de 1964. Surfant sur l’engouement populaire pour cet événement, l’entreprise Yamasa Corporation lance à cette époque un des tout premiers podomètres modernes. Elle le baptise le manpo-kei que l’on peut traduire « mesure de 10 000 pas ».

Il faut savoir que le nombre 10 000 occupe une place particulière dans la culture japonaise.

D’abord, les grands nombres y sont créés par dizaines de milliers, alors qu’en Occident, c’est par milliers. Donc plus que chez nous, 10 000 est un nombre rond. Ensuite, ce nombre est considéré comme un bon augure, lié notamment aux notions de sagesse et d’énergie et véhicule l’idée d’un tout. En quelque sorte, l’atteindre revient donc à gagner un sommet, idéal à maints points de vue. Il ne pouvait donc que bien résonner dans l’esprit des Japonais. Exactement ce qu’il faut pour faire un bon coup marketing !

À l’époque, l’objectif de 10 000 pas semblait adapté aux caractéristiques de la population japonaise et à son mode de vie.

Depuis, cet objectif a été mondialement validé par des études scientifiques, mais par défaut. Celles-ci se sont emparées de ce qui était devenu une norme pour démontrer les bénéfices d’un mode de vie physiquement très actif. Mais ces études scientifiques seraient arrivées à la même conclusion avec un objectif de 9 000 ou 11 000 pas !

Les 10 000 pas constituent donc un objectif de santé simpliste et arbitraire, dénué de justification scientifique, choisi pour sa capacité à marquer les esprits.

Pour autant, il n’est pas totalement condamnable ! L’OMS n’est pas devenue folle. Elle a certainement considéré plus opportun de ne pas se battre contre une idée largement répandue qui, bien qu’inexacte, contribue à l’objectif (justifié) d’augmentation de l’activité physique de la population mondiale.

 

Quel objectif de nombre de pas faut-il viser ?

Les médecins préconisent généralement les seuils suivants :

  • Moins de 3 000 pas par jour : caractérise l’inactivité qui constitue en soi un facteur de risque.
  • Entre 3 000 et 6 000 pas / jour : caractérise un mode de vie insuffisamment actif pour contribuer au maintien du capital santé.
  • Plus de 6 000 pas/jour : caractérise un mode de vie actif qui contribue assurément à la conservation du capital santé, voir à son augmentation.

Bien sûr ces seuils ne sont qu’indicatifs et dépendent de votre niveau de santé. Certaines maladies diminuent sensiblement les capacités physiques et l’analyse du volume d’activité nécessaire serait alors différente.

Notez que l’indice du nombre de pas est pertinent s’il s’agit d’une habitude profondément ancrée. Idéalement, ce nombre est à regarder à long terme en prenant en compte une moyenne hebdomadaire. C’est pourquoi les outils de mesure sont particulièrement utiles. Certains d’entre eux vous permettent de voir vos évolutions à long terme !

> Découvrez pourquoi il est intéressant de mesurer sa santé

> Regardez notre comparatif des outils de mesure

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

D'autres sujets à explorer !

Le mot de Confucius

On demanda un jour à Confucius : Qu’est-ce qui vous surprend le plus chez les humains ? Confucius répondit : Ils perdent

Apprenez-En plus sur votre santé en vous inscrivant à la newsletter de Yealth !

×
×

Panier