fbpx

Notre comparatif des outils de mesure de santé

Il s’agit avant tout de bien définir votre objectif car tous ne rendent pas le même service. Les plus basiques fourniront simplement une information à un instant T, les plus évolués seront en mesure de vous donner une vision globale de votre santé.

>> Lire l’article : Pourquoi est-il intéressant de mesurer sa santé ?

Voici les résultats de notre test des outils les plus courants :

Le plus basic : le podomètre

Peu onéreux, vous pouvez les trouver dans tous les magasins de sport, sur Internet et dans certaines grandes surfaces. De façon générale, il permet de mesurer le nombre de pas effectué. Selon les modèles, il estime aussi les calories dépensées ou les kilomètres effectués.

Notre avis : Comme on dit, on en a pour son argent ! Cet outil vous permet de mesurer uniquement votre activité physique. La mesure n’est pas toujours très précise. Nous avons constaté des écarts allant jusqu’à 30% selon les modèles.

Les + : le prix, la facilité d’usage.
Les – :  Ne mesure qu’un paramètre et pas toujours de façon fiable

 

Le plus pratique : le smartphone

Pléthores d’applications de santé sont disponibles dans le store de votre téléphone. Les plus connus sont Google Fit, Health Mate ou l’appli Santé de l’Iphone. L’appli enregistre votre activité physique. Les informations sont mises à jour en temps réel, vous pourrez voir votre avancement par rapport à votre objectif.

Généralement, le nombre de minutes d’activité est aussi affiché. Vous pouvez ajouter manuellement d’autres activités comme le vélo ou le jardinage. Pour finir, vous avez accès à l’historique de vos données.

Notre avis : C’est effectivement une solution pratique mais elle est incomplète. Tout d’abord, on ne porte pas toujours son smartphone sur soi et il peut être gênant dans certains cas.
De plus, plusieurs études, dont celle de l’Université de Toronto, pointent « un pourcentage d’erreur inadmissible ». Des écarts allant de 5 à 30% sont relevés selon les applications.
Autre sujet capital : la sécurité de vos données. La DMD santé, en juillet 2015, a analysé 150 applications santé les plus téléchargées en France, le constat est amer :

– 79 % n’ont pas de conditions générales d’utilisation.
– 62 % comportent un contenu médical ou scientifique, seules 19 % d’entre elles citent leurs sources.
– 59 % ont une fonction évidente de recueil de données (pathologies, adresse mail, sexe, poids, traitement, géolocalisation), dont 42 % ne donnent aucune information en lien avec le traitement des données.

Les + : Gratuit, accessible (si vous avez un smartphone), plusieurs paramètres de santé sont relevés.
Les – :  La difficulté du port, la fiabilité et la sécurité de certaines applications, Le manque de vision globale de sa santé (il faut des outils de mesure supplémentaires comme une montre), le manque de contenu scientifique.

 

Le plus technologique : L’outils connecté

Il existe beaucoup d’objets différents qui permettent de suivre des paramètres de santé précis.

Ainsi certaines balances vous proposent de mesure votre poids et votre masse musculaire ou graisseuse, des montres connectées relèvent un certain nombre de données sur votre activité physique, d’autres plus techniques, vous proposent une analyse de votre santé cardiovasculaire.

Withings ou Fitbit sont les deux marques de référence du secteur. Nous n’allons pas ici proposer une analyse chaque objet. Voici ce qu’il faut retenir.

 

Notre avis : Ce sont des outils technologiques, très avancés. Comparés aux solutions précédentes, ils fournissent des informations plus précises sur certains paramètres de santé. À notre sens, il y a deux faiblesses majeures à l’usage de ces outils.
> La première : Il faut généralement s’équiper de plusieurs outils pour avoir une vue exhaustive (une balance, une montre, un tensiomètre, etc.).
> La seconde : La fréquence utilisée est caractéristique des adultes sains mais n’est donc pas adapté pour une cible de plus de 60 ans. De plus, le résultat que propose l’analyseur de composition corporelle n’est pas une mesure directe. C’est une supposition qui ne se vérifie que si vous vous partagez les caractéristiques du groupe test.

Le + : plus avancés dans l’information délivrée
Le – : demande d’acquérir plusieurs objets, moins économiques, mesures pas adaptées

 

Le plus complet : le kit Yealth

Le kit Yealth est composé d’une balance bio impédancemètre pour évaluer le poids et la forme musculaire, d’un actimètre pour mesurer l’activité physique et d’une tablette pour suivre ces résultats, voir les analyses et recevoir des messages de santé.

Notre avis : Nous admettons que nous ne sommes pas très objectifs 🙂 . Le manque d’une solution adaptée aux plus de 50 ans est précisément la raison de la création de Yealth !
Yealth est la seule solution clés en main qui existe. Vous commandez votre kit et vous pouvez démarrer. L’usage est simple et non intrusif.
L’analyse proposée repose sur des critères de santé choisis scientifiquement. Elle vous donne une vision globale de votre état de santé et vous alerte si certains indicateurs se détériorent.

Le + : Le seul à fournir une vision globale de la santé, simple, fiable et adapté aux plus de 50 ans.
Le – : semble moins économique car comprend 3 outils connectés.

 

Pssst ! Et si vous commenciez aujourd’hui ? Commandez votre kit, vous avez 30 jours pour tester et décider si c’est la bonne solution pour vous.

>> Je veux tester

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

D'autres sujets à explorer !

Le mot de Confucius

On demanda un jour à Confucius : Qu’est-ce qui vous surprend le plus chez les humains ? Confucius répondit : Ils perdent

Apprenez-En plus sur votre santé en vous inscrivant à la newsletter de Yealth !

×
×

Panier