fbpx

Article rédigé par Claire Soubrier – Naturopathe

Claire Soubrier natuopathe

Quels sont les aliments qui nous soignent et renforcent notre capital santé ?

Comme disait Hippocrate “Que ton aliment soit ton seul remède”.

L’énergie vitale est une force qui anime tout être vivant, elle permet de maintenir les équilibres et aussi de se réparer sans intervention extérieure. Elle se situe concrètement dans toutes nos cellules et puise sa source dans nos systèmes endocrinien et nerveux. Le corps détient donc le pouvoir de s’auto réguler et de se régénérer par lui-même. La naturopathie aide ainsi à prévenir l’apparition des maladies et à rester en santé par des moyens naturels. Elle permet à l’organisme de s’auto régénérer naturellement, grâce au principe de l’énergie vitale.

L’alimentation fait partie des 3 techniques majeures utilisées en naturopathie. Cela signifie que grâce à l’alimentation on peut rester “en santé” et préserver son capital santé au mieux.

Mais quelle est la définition d’une bonne “santé” ?

D’après l’OMS, « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladies ou d’infirmité”. Ce n’est donc pas seulement une absence de maladie comme nous pourrions le penser…

Pour conserver une santé optimale ou la retrouver, il s’agit de veiller à avoir de bonnes habitudes sur différents plans :

  • Bien se nourrir
  • Bien se détoxifier
  • Être bien dans son corps
  • Être bien dans sa tête

Bien se nourrir pour grandir, se renouveler et avoir de l’énergie. Il faut donc faire attention à la qualité, à la quantité et à la vitalité de notre alimentation. Il est indispensable d’apporter au corps tout ce dont il a besoin pour bien fonctionner et se réparer. Si on ne lui donne pas ce qu’il faut, il arrivera à fonctionner mais de moins en moins bien et moins longtemps.

Une autre notion rentre en ligne de compte, c’est la capacité digestive de chacun. Il se peut que le choix d’une certaine alimentation ne convienne pas, il faudra alors adapter.

Des apports en vitamines et minéraux dégradés entraînent une baisse sensible de la qualité de vie

Il existe également des aliments néfastes qui fragilisent et “empoisonnent” peu à peu et qui par la suite peuvent modifier le terrain et entraîner des pathologies.

D’une manière générale, les aliments favorables à notre santé sont ceux qui proviennent des milieux naturels, on retrouve donc :

  • les végétaux : fruits, légumes, aromates, céréales, légumineuses, oléagineux
  • les animaux : viandes blanches, rouges de qualité, poissons, fruits de mer, coquillages et les sous-produits comme les laitages, les œufs
  • les minéraux : présents dans tous les aliments.

Il est important de manger des aliments riches en vitamines en minéraux et en fibres, d’équilibrer ses repas et de mâcher pour mieux digérer.

La baisse de qualité de notre alimentation et les besoins plus élevés en minéraux et vitamines pour lutter contre le stress, la pollution et la suractivité font que beaucoup de personnes manquent de vitamines et de minéraux et sont en légères carences, ce qui induit peu à peu des risques de pathologies.

Si les apports en vitamines et minéraux sont dégradés cela peut conduire à une baisse de vitalité, une baisse immunitaire, un vieillissement accéléré et une fragilisation générale, des compulsions alimentaires, une prise de poids, le cerveau se dégrade, l’humeur est détériorée…

Il est donc essentiel d’apporter à notre corps une alimentation de qualité avec de bons nutriments.

Les fruits et légumes

Ils sont la base d’une alimentation “santé” et les légumes doivent représenter la moitié de l’assiette. Riches en fibres, vitamines et minéraux, on les choisira de saison et on pourra les cuisiner sous toutes leurs formes, crus, cuits, en jus ou germés.

Pour garder le maximum de vitamines et de minéraux, la cuisson doit se faire à température douce, le mieux étant de garder les légumes en état c’est à dire crus. Mais il n’est pas toujours aisé de bien digérer le cru, cela dépend de la qualité de la digestion de chacun, de son terrain, et de la saison. Pour que l’assiette soit appétissante et riche en vitamines, minéraux et antioxydants, choisir des légumes de variétés et de couleurs différentes, sans oublier les herbes fraîches et les aromates.

Les céréales ou les légumineuses

Les céréales (riz, pâtes, quinoa, sarrasin, millet, semoule, boulghour) ou les légumineuses (lentille, pois chiche, petit pois, fève, haricots rouges), représentent un quart de l’assiette. Riches en glucides et en protéines, elles permettent d’approvisionner notre cerveau en glucose et de fournir de l’énergie à nos cellules.

Pour les céréales les choisir complètes ou demi complètes si possible, car plus riches en minéraux et en fibres, et les légumineuses très riches en fibres contiennent des protéines et moins de glucides, elles rassasient efficacement. Pour mieux digérer les légumineuses, les faire tremper avant la cuisson et les cuire suffisamment longtemps sans oublier de bien les mâcher.

Les oléagineux

Les oléagineux riches en lipides sont à consommer au quotidien sous forme d’huiles ou de fruits à coque (amandes, noix, noisettes, noix d’Amazonie). Ils nourrissent nos cellules de phospholipides ce qui est essentiel pour leur paroi cellulaire. Les oléagineux sont également indispensables à l’entretien du cerveau, de la peau, et ils aident aux réparations. Choisir des huiles de 1ère pression à froid, vierges et de préférence biologiques.

Les protéines

Les protéines un quart également de l’assiette, et choisir de la qualité. De préférence, privilégiez dans l’ordre : les poissons, les viandes blanches, les produits de la mer, les œufs et la viande rouge. Consommez les petits poissons de mer riches en oméga 3 (sardine, hareng, maquereau, anchois) et évitez les gros poissons comme le thon ou le saumon souvent riches en métaux lourds.

Consommer une protéine animale dans la journée est suffisant, les légumineuses et les céréales feront le complément.

Les fruits frais

Les fruits frais, il est préférable de les consommer en dehors des repas ou 30 minutes avant le repas. Ainsi il n’y aura pas de fermentation et la digestion sera plus aisée. Les fruits apportent bien sûr quantité de vitamines, de minéraux et de fibres. Les choisir également de saison.

Les alicaments

Il existe toute une catégorie d’aliments dits “Alicaments” qui peuvent être ajoutés dans notre alimentation pour la compléter. Ce sont des produits naturels non transformés. On retrouve : les huiles végétales, les produits de la mer comme les algues (en tartare, paillette), les graines germées, les jus d’herbe, les jus de légumes, les produits de la ruche, le germe de blé ou la levure de bière, les algues d’eau douces…. Tous ces produits peuvent agrémenter un repas mais ils représentent aussi un concentré d’énergie et sont très bénéfiques pour entretenir son capital santé.

Et pourquoi certains peuples sont-ils réputés pour leur résistance et leur longévité ?

On constate que la frugalité est l’une des clés, cela consiste à terminer les repas avec une petite faim. Cela ne fait pas partie des habitudes occidentales, nous sortons souvent de table avec des impressions de lourdeurs et de dilatation de l’estomac.

Pour cela il est aussi nécessaire de bien mastiquer, de prendre son temps. Mâcher économise notre système digestif, et notre système immunitaire devient plus performant pour lutter contre les microbes et les dégénérescences cellulaires.

Un repas doit être synonyme de plaisir, pour cela consommez des aliments goûteux, de qualité, variés et il est nécessaire d’individualiser son alimentation en tenant compte de ses préférences.

Si vous avez des questions, vous pouvez écrire à Claire à l’adresse blog@yealth.io !

on peut agir efficacement sur ce que l’on mesure

Bien s’alimenter mais aussi être actif physiquement est essentiel pour se maintenir en santé. Yealth vous propose une solution simple et performante pour mesurer et adapter vos comportements de santé.

Résidents d'Île de France ? Testez Yealth gratuitement

Découvrez l’offre Yealth plus en détails et les bénéfices pour votre santé en visitant notre site !

Vous voulez en savoir plus sur les réserves physiologiques et leurs effets ? Rendez-vous sur notre page Science.

  • 01 80 88 90 26
  • contact@yealth.io​
  • 155 bd de l'Hôpital 75013 Paris​

Inscrivez-vous à la 1ère Newsletter de yealth